Accéder au contenu principal
Chers partenaires,
Comment comprendre l’émergence du racisme ?
Quelle position adopter face au discours raciste ?
Suis-je raciste ?
Comment expliquer mon choix et mon engagement par rapport au public migrant ?
Quelle est ma propre vision de l’étranger ?
... autant de questions qui peuvent vous interpeller, vous les professionnels qui rencontrez la population migrante dans le cadre de votre travail.
une journée de formation le jeudi 6 juin
pour réfléchir à ces questions, en présence des orateurs suivants :
Jacques Philippe Leyens
à Professeur émérite de l'UCL, psychologie sociale,
à Auteur de l’essai « Sommes-nous tous racistes ? »

Nicolas Bossut
à Secrétaire général de Pax Christi Wallonie-Bruxelles

Malika Madi
à Romancière belge d’origine berbère
à Auteur de l’essai « Je ne suis pas raciste, mais… »

Edouard Delruelle
à Directeur adjoint du Centre pour l’Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme

De plus, nous aborderons la question sous un point de vue différent et décalé grâce
· - aux interventions de Philippe Vauchel, artiste comédien engagé,
· - à des animations déambulatoires, des témoignages...
Merci de diffuser cette information à votre réseau et pourquoi pas en parler lors de votre prochaine réunion d’équipe !
Au plaisir de vous rencontrer à cet événement !
L’Equipe du SEM
Service Entraide Migrants
Rue Chapelle Marion 13
5030 Gembloux

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Louis Ferdinand Céline et les femmes

Les femmes de Louis Ferdinand Céline

Immense écrivain du XXème siècle (« Voyage au bout de la nuit », publié en 1938, est considéré comme un chef-d'œuvre absolu et il l'est sans nul doute) Céline est malheureusement connu aujourd'hui (presque) essentiellement pour ses écrits et ses positions antisémites. Céline, cinquante ans après sa mort, continu a être une énigme pour les écrivains, les lecteurs et les littérateurs de tous bords. Il inventa un style, une langue, une nouvelle approche de l'écriture fictionnelle et son talent reléve, aux dires de certains, pratiquement du génie. Pour un travail que je consacre « aux muses d'écrivains », je suis penchée depuis plusieurs jours sur la biographie de Louis Destouches (son vrai nom), afin de mieux connaitre celles qui traversèrent sa vie. Édith Follet, qu'il épousa juste après la guerre de 14 et mère de sa fille unique, Colette. Élisabeth Craig une danseuse américaine qu'il rencontra en 1926 et qui sera la plus g…

Femmes entre Lettres, Pensées et Arts.

Je vous y attends nombreux pour un échange passionné et  passionnant, je l’espère.
J

Le vitriol comme arme de vengeance

Quel est l'acte le plus naturel pour une femme le matin que de se regarder dans le miroir, guettant sur son visage les bienfaits ou les stigmates d'une nuit reposante ou agitée ? Pour des centaines de milliers de femmes à travers le monde, cela relève du défi. Brulées à l'acide ou au vitriol (l' acide sulfurique pur se présente sous la forme d'un liquide incolore et inodore, le vitriol, par contre, est un acide sulfurique impur)ces victimes placent désormais dans les tréfonds de leurs priorités « l'image » et l'apparence. En Inde, en Iran, au Yémen, au Pakistan ( à Islamabad, l'ONG Acid Survivors Foundation, rapporte que ces trois dernières années, les cas de 279 personnes ont été recensés dans tout le pays ) sans oublier le Bangladesh, qui utilise ce produit en teinturerie et qui détient la première place sur le podium de cette pratique perverse( lors de la dernière décennie, Acid Survivors Foundation a recensé 2800 victimes, voire aussi leur site http…