Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2011

Ingrid Betancourt, soeur dans les rêves.

  Ingrid Betancourt, soeur dans les rêves.

« Même le silence a une fin » est le livre qu'Ingrid Betancourt a publié en septembre dernier pour évoquer sa captivité par les FARC, dans la jungle colombienne, pendant près de six ans et demi. Témoignage bouleversant sur le quotidien d'une femme qui briguait le poste de présidente de la Colombie avant que le destin n'en décide autrement. Issue d'un milieu aisé et intellectuel (son père était ambassadeur) elle est devenue l'amie de Dominique de Villepin (ex premier ministre français) rencontré à Sciences Po, lorsqu'elle y était étudiante. La détention dans la jungle a transformé Ingrid. Ses priorités sont aujourd'hui ailleurs : « ce qui m'a permis de tenir est l'amour, l'amour de mes enfants, de mes proches et surtout ... la foi ! » la foi en Dieu mais aussi la foi en l'homme et en ce qu'il est capable d'accomplir même dans les pires moments. La peur, l'humiliation, la promiscuité, les…
Le Langage et l’Homme, vol. XXXXVI, n° 1 (juin 2011)
La marginalité dans une oeuvre littéraire : Nuit d'Encre pour Farah de Malika Madi
Luc COLLÈS
Université catholique de Louvain La marginalité peut se concevoir de multiples façons dans une oeuvre littéraire. Nous allons le montrer par le biais de l'analyse du roman Nuit
d'Encre pour Farah, écrit par Malika Madi, femme d'origine algérienne vivant
en Belgique.
Farah, étudiante en dernière année de secondaire, vit en Belgique avec sa
famille d'origine algérienne. Alors que ses deux grandes soeurs, Latifa et Lila,
sont éduquées par leur mère afin de devenir de bonnes épouses pour un mari
algérien, Farah peut à loisir se livrer à sa passion dévorante: la lecture des
grands auteurs. Son plus grand rêve est d'aller à l'université pour y étudier la
littérature. Mais tout bascule quand ses deux soeurs décident de fuguer et
s'évanouissent dans la nature. Farah est alors mariée de force à l'homme que
Latifa de…