Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2011

Bonne année ici et que Dieu soit avec le reste du monde.

Chers amis du blog,

Dans quelques heures, une nouvelle année commence. Immuablement, nous formulons des vœux pour nous et les autres avec l'espoir qu'au matin du premier janvier, un bouleversement viendra mettre de l'ordre dans le désordre de nos vies. Cette année sera la nôtre. Il ne peut en être autrement puisque aucune de celles passées n'a été indulgente à notre égard. Peut-être suis-je atypique au reste du monde mais ce soir, à minuit, je serai dans mon lit, comme chaque année. Je haïs veiller en règle générale et encore moins pour attendre l'année nouvelle dans l'hypothétique espoir qu'elle me révèle autre chose que je n'aie connu la veille. Rien ne perturbera mon sommeil, mis à part les feux d'artifices accompagnés des éclats de rire enivrés de mes voisins. Connaissant mon indifférence pour le 31 décembre, toute ma tribu a choisi un endroit, parfois au-delà des mers et des frontières, pour vivre en communion la foi en "l'année nouvel…

La zen attitude pour 2012

Etre zen ou espérer le devenir est l'aspiration de tous, en réalité. Même avec la meilleure volonté du monde tout, autour de nous, œuvre pour faire de l'être humain une personne colérique, impatiente, nombriliste et stressée. Je répète, chaque jour, à qui veut l'entendre, de n'accepter de déployer son énergie que pour ce qui semble essentiel dans la vie. C'est un discours qui ne trouve pas d'échos. Qu’à cela ne tienne, comme une bouteille à la mer je réitère : Nous n'avons qu'une vie. Chaque jour qui passe, elle raccourcit. Je pense aux perpétuels insatisfaits, aux cavaliers qui détalent jusqu’à perdre haleine derrière une illusion, aux vénales qui s’installent dans leurs cloisonnements, à tous ceux qui passent sans regarder le sourire qu'un enfant leur tend. Mon jugement balance entre mépris et empathie mais ni l’un ni l’autre de ces sentiments ne se situe sur la palette des émotions de la zen attitude. Alors, je regarde, je dodeline la tête et pas…

Exhibition -l'invention du sauvage

Extrait de mon exposé de la conférence : « Comment gérer la diversité culturelle et de confession au sein de l’école »


Depuis quelques jours et jusqu’en juin 2012 se tient au musée du quai Branly une exposition initiée par Lilian Thuram et sa fondation contre le racisme qui s’intitule :


« Exhibition - l’invention du sauvage. »


En m’intéressant d’un peu plus près à ce phénomène oublié, j’ai découvert que « l’exhibition du sauvage » ou « spectacle ethnique » et un processus qui a commencé au 16e sièclejusqu’au milieu du 20e siècle et qui est en fait l’exploitation du chiffre effarant de35 milles hommes, femmes, enfants qu’on faisait venir d’Afrique, D’Asie, d’Océanie ou des Amériques pour les exhiber dans les théâtres, les revues de cabaret, les foires, les zoos, les cirques etc. De 1800 à 1958 on parle de plus d’un milliard ( !!!) de visiteurs se bousculant pour contempler ces gens venus d’ailleurs au physique atypique.

Dans les documents de présentation de cette expo on peut lire : « Le s…