Accéder au contenu principal

Lecture publique à Dar El Amal


Le samedi 23 juin prochain à 14 h


À Dar El Amal Rue de Ribaucourt, 51 1080 Molenbeek


Aura lieu la lecture publique d'une création collective qui verra le jour fin 2012.


Ben Hamidou, comédien, directeur de Smoners Asbl, Gennaro Pitisci, metteur en scène, directeur du théâtre Brocoli et moi-même serons heureux de vous présenter le travail de nos huit comédiennes amatrices, mais à l'implication toute professionnelle.


L' histoire :

Quatre générations de femmes originaires du Rif marocain avec les succès complicités, l'amour, les conflits, les heurts et les malheurs de personnalités aussi diverses que passionnantes.


Tout se vit sereinement dans cette famille jusqu'au jour où se posent les questions : "Que va-t-on faire de l'arrière-grand-mère ? Qui va la garder ? À quel rythme la partager ? " L'une d'elles dira alors : " Parait qui a un home pour musulmans qui va ouvrir à Molenbeek ! " La bombe est lâchée ! Deux clans se forment ; celui pour le placement de la matriarche, évoquant les temps qui changent et la vie active qui les happe et celui contre, revendiquant les us, les traditions, le devoir envers les anciens.


Tout cela traité avec humour et second degré.


Bienvenue à Dar El Amal pour connaître la suite.


L'entrée est gratuite.










Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Louis Ferdinand Céline et les femmes

Les femmes de Louis Ferdinand Céline

Immense écrivain du XXème siècle (« Voyage au bout de la nuit », publié en 1938, est considéré comme un chef-d'œuvre absolu et il l'est sans nul doute) Céline est malheureusement connu aujourd'hui (presque) essentiellement pour ses écrits et ses positions antisémites. Céline, cinquante ans après sa mort, continu a être une énigme pour les écrivains, les lecteurs et les littérateurs de tous bords. Il inventa un style, une langue, une nouvelle approche de l'écriture fictionnelle et son talent reléve, aux dires de certains, pratiquement du génie. Pour un travail que je consacre « aux muses d'écrivains », je suis penchée depuis plusieurs jours sur la biographie de Louis Destouches (son vrai nom), afin de mieux connaitre celles qui traversèrent sa vie. Édith Follet, qu'il épousa juste après la guerre de 14 et mère de sa fille unique, Colette. Élisabeth Craig une danseuse américaine qu'il rencontra en 1926 et qui sera la plus g…

Femmes entre Lettres, Pensées et Arts.

Je vous y attends nombreux pour un échange passionné et  passionnant, je l’espère.
J

Le vitriol comme arme de vengeance

Quel est l'acte le plus naturel pour une femme le matin que de se regarder dans le miroir, guettant sur son visage les bienfaits ou les stigmates d'une nuit reposante ou agitée ? Pour des centaines de milliers de femmes à travers le monde, cela relève du défi. Brulées à l'acide ou au vitriol (l' acide sulfurique pur se présente sous la forme d'un liquide incolore et inodore, le vitriol, par contre, est un acide sulfurique impur)ces victimes placent désormais dans les tréfonds de leurs priorités « l'image » et l'apparence. En Inde, en Iran, au Yémen, au Pakistan ( à Islamabad, l'ONG Acid Survivors Foundation, rapporte que ces trois dernières années, les cas de 279 personnes ont été recensés dans tout le pays ) sans oublier le Bangladesh, qui utilise ce produit en teinturerie et qui détient la première place sur le podium de cette pratique perverse( lors de la dernière décennie, Acid Survivors Foundation a recensé 2800 victimes, voire aussi leur site http…