Accéder au contenu principal

 Malika Madi, écrivain.
Candidate indépendante aux élections communales 2018 dans la commune de Saint-Josse-ten-Noode sur la liste de l’ échevin Éric Jassin ( CDH)


Grandes lignes de mes projets pour la commune de Saint Josse
-         Axe : culture-jeunesse-enseignement-condition de la femme.

Culture : 
-         La culture est la base de notre civilisation et la porte d’entrée vers la modernité. L’art, sous toutes ses formes,  doit plus que jamais être démocratisé et vulgarisé pour le plus grand nombre afin d’agir sur une vision élargie des différences autant que des similitudes.

-         La commune de Saint- Josse se dotera courant 2019 d’une Maison des Cultures flambant neuve. L’opportunité d’y proposer, outre une programmation de qualité, des occasions de rencontres et de synergie entre les concitoyens les moins habitués à l’éclectisme artistique autant que ceux convaincus et fidèles au renouveau des arts.

-         La culture offerte sous un prisme nouveau afin de permettre au plus grand nombre d’y trouver un intérêt profond ou à tout le moins une expérience à renouveler.

Jeunesse :

-         La jeunesse est notre future et si  nous voulons qu’il soit le plus radieux possible, offrons à nos jeunes la possibilité de rêver et de croire qu’ils peuvent changer le monde.
-         Etre à leur écoute
-         Répondre à leurs attentes
-         Leur offrir un espace de parole et les aider à travailler sur des projets concrets
-         Les sensibiliser aux enjeux de la société moderne parfois en porte-à-faux avec leur milieu familial ou communautaire. Travailler sur l’idée que  se remettre en question, progresser, apprendre des choses nouvelles et accepter de les intégrer n’est pas trahir ses origines ou sa culture mais la faire entrer dans le 21ème siècle, là où, parfois, certaines communautés peinent encore à franchir le pas.
-         La culture, l’école, les milieux associatifs doivent axer leurs projets sur ce qui peut conduire les jeunes hors de leurs zones de confort afin de les mesurer à une autre réalité et ainsi forger une expérience solide sur la diversité (partenariat avec d’autres communes de Bruxelles et de Wallonie, initier des rencontres, des échanges, des conférences, des projets d’école Saint-Josse-Ottignies par exemple ou Saint-Josse tournai, etc.)

Enseignement

-         Après le milieu familial, l’école est l’endroit où nos enfants apprennent à devenir autonomes, responsables et futurs acteurs de la société. Même si globalement nos écoles fonctionnent bien il existe encore de terribles disparités entre elles, selon l’endroit géographique où elles se situent et le niveau socio-économique du quartier. En travaillant en binôme avec les directeurs d’établissements, il est nécessaire de trouver les axes et les outils adéquats pour l’éducation et l’épanouissement des jeunes issus de milieux précaires. La prise en charge doit se faire dès l’entrée à l’école maternelle (deux ans et demi) avec un renforcement d’intervenants extérieurs qui ont une expertise dans les pédagogies actives et novatrices.

Condition des femmes   :

Axes et points sur lesquels il faut agir :

-         Sécurité pour les femmes d’aller et venir sans crainte pour leurs intégrités physiques et cela quels que soient les quartiers et les rues de la commune.
-         Prévention de la violence faites aux femmes et meilleures prises en charge des femmes en grandes précarités.
-         Favoriser les lieux d’échanges, de sensibilisation et d’éducation pour les primo-arrivantes et les femmes peu éduquées.
-         Sensibilisation à l’art et la culture
-         sensibilisation à la vie associative
-         Amener plus de femmes encore aux cours d’alphabétisation  en créant un climat de confiance pour celles encore réfractaires.
-         Création d’un atelier psycho-enfance pour sensibiliser les femmes issues de l’immigration à l’importance d’une approche pédagogique et psychologique dans l’éducation des enfants.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Louis Ferdinand Céline et les femmes

Les femmes de Louis Ferdinand Céline

Immense écrivain du XXème siècle (« Voyage au bout de la nuit », publié en 1938, est considéré comme un chef-d'œuvre absolu et il l'est sans nul doute) Céline est malheureusement connu aujourd'hui (presque) essentiellement pour ses écrits et ses positions antisémites. Céline, cinquante ans après sa mort, continu a être une énigme pour les écrivains, les lecteurs et les littérateurs de tous bords. Il inventa un style, une langue, une nouvelle approche de l'écriture fictionnelle et son talent reléve, aux dires de certains, pratiquement du génie. Pour un travail que je consacre « aux muses d'écrivains », je suis penchée depuis plusieurs jours sur la biographie de Louis Destouches (son vrai nom), afin de mieux connaitre celles qui traversèrent sa vie. Édith Follet, qu'il épousa juste après la guerre de 14 et mère de sa fille unique, Colette. Élisabeth Craig une danseuse américaine qu'il rencontra en 1926 et qui sera la plus g…

Femmes entre Lettres, Pensées et Arts.

Je vous y attends nombreux pour un échange passionné et  passionnant, je l’espère.
J

Le vitriol comme arme de vengeance

Quel est l'acte le plus naturel pour une femme le matin que de se regarder dans le miroir, guettant sur son visage les bienfaits ou les stigmates d'une nuit reposante ou agitée ? Pour des centaines de milliers de femmes à travers le monde, cela relève du défi. Brulées à l'acide ou au vitriol (l' acide sulfurique pur se présente sous la forme d'un liquide incolore et inodore, le vitriol, par contre, est un acide sulfurique impur)ces victimes placent désormais dans les tréfonds de leurs priorités « l'image » et l'apparence. En Inde, en Iran, au Yémen, au Pakistan ( à Islamabad, l'ONG Acid Survivors Foundation, rapporte que ces trois dernières années, les cas de 279 personnes ont été recensés dans tout le pays ) sans oublier le Bangladesh, qui utilise ce produit en teinturerie et qui détient la première place sur le podium de cette pratique perverse( lors de la dernière décennie, Acid Survivors Foundation a recensé 2800 victimes, voire aussi leur site http…